Octobre rose

Tous les deux ans, les femmes qui ont entre 50 et 74 ans (la tranche d’âge la plus à risque) sont invitées, par courrier, à effectuer une mammographie de dépistage. Cet examen est pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale, sans avance de frais.

L’autopalpation mammaire est également vivement recommandée pour les femmes de moins de 50 ans, qui ne bénéficient pas du dépistage systématique tous les deux ans.