Plastie abdominale – Chirurgie esthétique du ventre

La plastie abdominale ou  abdominoplastie a pour but de corriger les ventres abîmés.

L’abdominoplastie est une intervention chirurgicale du ventre. Elle est  incontournable quand il existe un excédent de peau et éventuellement de graisse (on parle alors de « tablier abdominal »). L’intervention est aussi pratiquée pour éliminer les vergetures devenues trop nombreuses ou pour corriger un écartement des muscles abdominaux consécutif aux grossesses.

La plastie abdominale est également pratiquée pour corriger les séquelles des amaigrissements massifs consécutifs aux interventions de chirurgie bariatrique (anneaux gastriques, Sleeve ou ByPass).

Le but de l’intervention est d’enlever la peau abimée et de retendre la peau située en dessus. En outre, lors de l’opération une lipoaspiration peut intervenir  pour traiter une surcharge de graisse. Les parties les plus couramment traitées sont : la partie supérieure de l’abdomen, de la taille ou des flancs.

 

Chirurgie-plastique-et-esthétique-de-la-paroi-abdominale

La plastie abdominale la plus couramment pratiquée  consiste à enlever un large fuseau de peau et de graisse correspondant à tout ou partie de la région située entre le pubis et l’ombilic. Dans ce cas l’ombilic est conservé puis replacé dans sa position normale une fois la peau sus-jacente abaissée. Dans certain cas, notamment lorsque la zone située au dessus de l’ombilic est normale, on peut se contenter d’une mini-abdominoplastie ou lifting sous-ombilical. L’excédent cutané retiré est alors moins important et le nombril est épargné.

L’intervention est beaucoup plus rapide et les suites sont simples. Quoi qu’il en soit une cicatrice résiduelle plus ou moins longue au ras du pubis est prévisible avant l’intervention. Elle est cachée dans les sous-vêtements et les maillots de bain à condition qu’ils ne soient pas trop échancrés.

Selon le type de la plastie abdominale réalisée la durée d’intervention est d’une à trois heures. La durée de l’hospitalisation est de 24 heures à trois jours. Les suites opératoires nécessitent, sauf en cas de lipoaspiration isolée, une période de convalescence de deux à trois semaines. Ceci permet de cicatriser dans les meilleures conditions. Pendant cette même période une prévention des accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie) est en générale préférable par bas de contention et/ou anticoagulants.

 

NB : Le port d’une gaine de contention est vivement conseillé pendant deux ou trois mois.