Augmentation mammaire – Chirurgie des seins

L’augmentation mammaire propose d’accroître le volume d’une poitrine jugée trop petite grâce à l’implantation de prothèses.

L’augmentation mammaire peut être associé à une ptôse (poitrine tombante) qui pourra être corrigée dans le même temps.

Les implants mammaires actuellement commercialisés peuvent être remplis de gel de silicone cohésif, de sérum physiologique. Les Docteurs Catherine Fyon et Patrice Favoli utilisent exclusivement des prothèses pré-remplies de gel cohésif et dont l’enveloppe est soit un élastomère de silicone simple, soit recouvert de polyuréthane.augmentation mammaire - implants - cabinet-fyon- favoli

   Il existe deux grandes formes de prothèses, rondes et anatomiques (en goutte d’eau plus ou moins hautes, larges et projetées). Par conséquent, cette grande diversité de formes associées à un large choix de volume permet d’adapter le choix presque sur mesure.

Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale. Elle dure entre environ 1h30 et justifie habituellement une journée d’hospitalisation.

augmentation mammaire - prothèses- cabinet-fyon- favoli

Pour la mise en place des prothèses plusieurs types d’incisions sont possibles:

  • hémiaréolaire inférieure, à la limite entre la peau foncée de l’aréole et la peau plus claire du reste du sein
  • sous-mammaire cachée dans le pli sous le sein
  • axillaire

 Les implants sont positionnés soit devant le muscle (pré-musculaire) soit derrière le muscle (rétro-musculaire et dual plan).

Le positionnement est déterminé essentiellement en fonction de la morphologie de la patiente et du type d’implant choisi (rond ou anatomique).

Les suites opératoires sont dans la majorité des cas très simples et les patiente étonnées par le peu de douleurs occasionnées par l’intervention.

Toutefois, en cas de gros volume de prothèse et/ou de position rétro-musculaire de l’implant, un traitement antalgique de quelques jours sera nécessaire.

Les Docteurs préconisent le port d’un soutien gorge pendant deux mois. On conseille d’attendre deux mois pour reprendre une activité sportive.

L’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale pratiquée par le docteur Catherine Fyon et le docteur Patrice Favoli